Cultiver les solidarités

Nous vous présentons nos propositions détaillées sur la thématique des solidarités :

54 – Développer encore davantage la politique sociale de la ville

Cette politique sociale s’inscrit au travers du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) en direction des habitants les plus défavorisés et les plus précarisés. Poursuivre avec l’agglo les politiques de l’habitat et la politique de solidarité liée au Quartier Prioritaire de l’« Albatros » sera notamment une de nos priorités. Nous créerons par ailleurs au plus tôt un CIAS, Centre Intercommunal d’Action Sociale pour les habitants de tout le territoire du Grand Guéret. C’est un engagement fort vers davantage de solidarité et de soutien à des publics fragiles jusqu’alors mal connus des municipalités.

55 – Poursuivre les politiques d’insertion

Nous continuerons les politiques d’insertion existantes et les développerons avec les acteurs concernés, Etat, Département, associations, etc., en nous engageant par ailleurs dans la démarche « Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée » en lien avec la Communauté d’Agglomération du Grand Guéret.

56 – Renforcer la « Politique de la Ville »

Cette « Politique de la Ville » initiée par l’État, est destinée à revaloriser des quartiers urbains dits « sensibles » et à réduire les inégalités sociales entre tous les territoires. Nous entendons nous inscrire dans une logique d’amélioration de la qualité de vie au sein du quartier Albatros, en mobilisant toujours les habitants.

57 – Conforter l’offre de soins à Guéret

La question d’une Maison de Santé Pluriprofessionnelle sera évoquée avec les praticiens et professionnels de la santé afin de créer un tel équipement sur Guéret (sur le modèle de la MSP de l’agglo à Saint-Vaury). Nous soutiendrons par ailleurs toute initiative allant en ce sens, même d’origine privée.

58 – Défendre notre centre hospitalier

L’hôpital de Guéret doit pleinement exister dans le parcours de soin des Guéretois et des habitants de l’agglo. Nous veillerons à soutenir toutes les initiatives améliorant l’offre de services et de soin, la qualité de l’accueil des patients et celle du travail des personnels hospitaliers, en lien avec les acteurs locaux et notamment l’Agence Régionale de Santé.

59 – Monter une salle de téléconsultation

Nous veillerons à créer une salle de téléconsultation afin de permettre un accès plus rapide de tous à un diagnostic médical, sans rendez-vous, en complément de l’offre médicale existante.

60 – Développer davantage l’accessibilité

Nous développerons davantage l’accessibilité de la voirie, des bâtiments et des transports publics et faciliterons l’accès aux équipements pour les personnes en perte d’autonomie (programme abribus de l’agglo, gare routière de Brésard accessible, politique de circulation favorisée sur les axes de mobilités douces, signalétique améliorée, formation des agents au handicap sensoriel, mental, etc.).

Forts de nos rencontres avec les acteurs du monde du handicap, nous nous appuierons sur l’expertise des associations concernées pour mettre en place les outils adaptés, via des rencontres régulières.

Quelques idées forces de notre programme : sensibilisation au handicap et la formation des personnels qui accueillent le public dans le cadre des activités municipales ou de l’Agglomération, signalétique S3A (Accueil, Accompagnement, Accessibilité) pour l’accessibilité aux personnes handicapées intellectuelles des bâtiments publics, rendre visible l’accueil des enfants handicapés dans les accueils de loisirs de la ville, réfléchir à la majoration dans le règlement d’attribution des subventions au moyen de valoriser les associations s’engageant en faveur du handicap, du sport adapté ou du handisport et enfin s’assurer de la présence de personnes handicapées elles-mêmes, en plus des associations les représentant, notamment dans la future assemblée des citoyens.

61  – Implanter une résidence autonomie

Nous envisagerons la manière d’implanter une résidence autonomie proposant un logement indépendant, avec des services collectifs, en centre-ville, afin de lutter contre l’isolement des personnes âgées.

62 – Intensifier la coopération internationale

Nous développerons davantage la coopération internationale, notamment avec l’Allemagne et le Burkina Faso.

63 – Mutualiser les moyens ville / agglo

Il est urgent de mutualiser les moyens (services, personnels, etc.) entre ville et l’agglomération et les communes du territoire pour étendre, rapprocher et rationnaliser les services aux habitants. Nous sommes convaincus que de réelles économies d’échelle peuvent être réalisées pour chacune des collectivités.

Retrouvez ici la liste complète de nos propositions.