Pour une ville accessible à tous, « une ville inclusive ».

Thématique « Handicap et Accessibilité », présentée par Pascal DEJAMMET et Fabrice BOUREILLE

La crise sanitaire liée au Covid-19 a cruellement affecté de nombreuses familles et bouleversé bien des certitudes ; nous ignorons encore comment notre société va s’en relever. Elle a toutefois plus que jamais rappelé la nécessité de la solidarité, du lien avec les plus fragilisés d’entre nous. A ce titre, au sortir d’une période aussi éprouvante, le handicap et l’accessibilité pour tous doivent être des priorités absolues. 

Bien plus qu’un discours un peu convenu martelé par des listes en mal de suffrages, le champ du handicap a été pour nous, depuis le début de notre engagement, une considération majeure. Notre rencontre avec toutes les associations concernées, nos échanges avec des personnes souffrant d’afflictions physiques, sensorielles et mentales, nous ont permis d’approfondir ces situations humaines emplies tout à la fois de détresse parfois, de souffrance souvent, mais aussi d’une grande dignité et d’une profonde soif d’égalité entre chaque citoyen. Nous avons construit notre projet à l’aune de ces échanges et avons pris toute la mesure de l’urgence qu’il y a à répondre en termes de droits, en termes de solidarité, en termes sanitaires, en termes d’accueil et de fraternité, à celles et ceux qui sont plongés dans la souffrance et – trop souvent – l’indifférence : les personnes en situation de handicap, leurs familles, les professionnels qui les soutiennent et les accompagnent au quotidien.

Nous l’avons déjà dit, nous estimons à Guéret 2020 que les associations œuvrant dans le champ du handicap réalisent un travail de fond au quotidien pour trouver des solutions dignes pour les enfants, les adultes et leurs familles. Faisant partie du secteur de l’économie sociale et solidaire, elles sont des employeurs importants dans le département. Leurs usagers (bénéficiaires, familles) sont des citoyens à part entière dont les désirs sont également à prendre en compte dans le cadre d’une politique municipale. Notre société, surtout sur une aire rurale de taille modeste qui aspire au mieux-vivre entre les citoyens, doit devenir pleinement inclusive et prendre en compte les situations de chacun. L’autonomie et la citoyenneté doivent aller de pair, la reconnaissance dans la cité est une nécessité impérieuse pour tout projet moderne qui, comme le nôtre, est désireux de « faire humanité ».

Nous envisageons clairement des mesures très concrètes pour répondre aux besoins des personnes en situation de handicap :

  • Développer davantage l’accessibilité de la voirie, des bâtiments et des transports publics et faciliter l’accès aux équipements pour toutes les personnes en perte d’autonomie (programme abribus de l’agglo, gare routière de Brésard accessible, politique de circulation favorisée sur les axes de mobilités douces, signalétique améliorée, etc.)
  • Favoriser le handisport sous toutes ses formes pour davantage favoriser l’intégration des personnes en situation de handicap (mental, sensoriel, physique) dans la sphère sociale. Nous réfléchirons à la manière dont les clubs sportifs pourront accueillir des adultes et des enfants souffrant de ce type d’afflictions.
  • Sensibiliser au handicap et à la formation des personnels qui accueillent le public dans le cadre des activités municipales ou de l’Agglomération : musée, bibliothèque, accueil mairie, parc aux loups, piscine etc. ; signalétique S3A (Accueil, Accompagnement, Accessibilité) pour l’accessibilité aux personnes handicapées intellectuelles des bâtiments publics, dans l’accès à l’information (sites internet de la ville et de l’Agglo en Facile A Lire et à Comprendre (FALC)).
  • Poursuivre et rendre visible la politique d’accueil des enfants handicapés dans les accueils de loisirs de la ville, ce qui induit formation des personnels et renforcement des équipes.
  • Définir un critère de majoration dans le règlement d’attribution des subventions pour valoriser les associations s’engageant en faveur du handicap, du sport adapté ou du handisport.
  • S’assurer de la présence de personnes handicapées elles-mêmes, en plus des associations les représentant, notamment dans la future assemblée des citoyens, en vertu d’un principe : « rien sur nous sans nous »…
  • Développer une prise en compte de cette question du handicap sur l’ensemble des dossiers traités.

Il est donc proposé de s’appuyer sur l’expertise des associations concernées pour mettre en place les outils adaptés. Accéder à une plus grande citoyenneté par l’apprentissage et la pratique sera un axe de travail qu’il nous semble essentiel de développer par ailleurs. Rappelons en outre que notre projet de trame verte est un projet ambitieux pour parcourir la ville autrement, pour permettre la rencontre et l’échange entre les habitants, en pensant autrement l’espace public, les places, les mobilités. C’est le projet d’une ville accessible à tous, « une ville inclusive ». 

Le 28 juin, votez utile, donnez une majorité claire à Guéret 2020, liste de gauche, écologiste et républicaine.

Ensemble, construisons la ville de demain.