Soutenir le sport et la vie associative

Voici le détail de nos propositions pour le sport et la vie associative :

64 – Consolider le tissu associatif du territoire

Il conviendra de procéder à l’inventaire de tout le matériel municipal afin de proposer des aides logistiques (matériel, véhicules, salles) aux associations plutôt que des aides financières dans une seule logique de guichet. Le concours humain des agents sera par ailleurs apporté par la ville et l’agglo autant qu’il sera possible.

65 – Fédérer clubs et associations

Nous veillerons à fédérer les clubs et associations de la ville, qui sont nombreux et dynamiques, autour de projets et d’animations communes, notamment au travers de l’ambitieuse création d’un Office Municipal des Sports et de la jeunesse. Cet équipement, cet outil, permettra de provoquer la rencontre des clubs et associations, de développer le sport pour tous et le handisport à l’échelle de la ville et de l’agglo.

66 – Favoriser le développement du handisport

Chacun doit pouvoir pratiquer une activité sportive. Nous communiquerons sur le handisport, inciterons les associations et clubs qui le peuvent à le développer autant qu’il sera possible dans leurs offres respectives et, comme déjà évoqué précédemment (solidarités), nous réfléchirons à la majoration dans le règlement d’attribution des subventions au moyen de valoriser les associations s’engageant en faveur du handicap, du sport adapté ou du handisport et enfin s’assurer de la présence de personnes handicapées elles-mêmes, en plus des associations les représentant, notamment dans la future assemblée des citoyens.

67 – Accentuer le rôle d’Anima

Nous ferons d’« Anima » le lieu unique de la mixité sociale et de la rencontre citoyenne et associative, le lieu d’un accueil de loisirs qui reçoit tous les enfants de la ville, en complémentarité avec la Quincaillerie, le tiers-lieu porté par la Communauté d’Agglomération.

Retrouvez ici la liste complète de nos propositions.